Archive

Posts Tagged ‘dessins’

RIDEP 2010

Après le bon moment passé lors des RIDEP 2009, je n’ai pas manqué d’y retourner lors de la session 2010 qui s’est déroulée du 19 au 24 janvier à l’Espace culturel de la Fleuriaye à Carquefou. Cette nouvelle édition mettait en avant les Femmes, avec de nombreuses dessinatrices du monde entier, et l’Ecologie.

J’avais toutefois moins de temps devant moi pour cette nouvelle visite, mais j’ai tout de même pu apprécier le talent de nombreux artistes aux travers des dessines exposés sur leurs stands respectifs et assister au lâcher de ballons biodégradables.

En matière de dessins, j’ai donc été caricaturé par le sévère Antonìo ANTUNES (une courte biographie sur le site des RIDEP) qui ne manquait pas de rappeler son sujet à l’ordre s’il avait le malheur de bouger ou même simplement de baisser les yeux pour suivre l’évolution du dessin. Si je n’afficherai pas ici son dessin, je peux vous affirmer qu’il ne m’a pas raté 😉

J’ai ultérieurement eu le plaisir de revoir le très sympathique MILLION (une courte biographie sur le site des RIDEP, son site) en proie aux affres de la page blanche avant de sortir un splendide dessin de son crayon.

Le dessin de Million : Super-Avocat

Une belle réussite, dans la même idée que celui réalisé l’année précédente.

Enfin, j’ai rencontré le grec John XAGORAGIS (une courte biographie sur le site des RIDEP, son site) qui m’a honoré de ce petit dessin :

Le dessin de Xagoraris : La justice a l'oeil ouvert

Il y avait bien d’autres artistes que j’aurais aimé pouvoir solliciter, mais le dimanche se terminait et je devais reprendre la route, comme les auteurs, qui se dispersaient en se promettant de se donner des nouvelles.

Captain Marcel #06 : Family Identity Crisis of Dissassemble : The Beginning

dimanche 13 décembre 2009 Laisser un commentaire

L’univers de Captain Marcel s’étant fort étoffé, il était l’heure pour lui de connaître les joies du crossover, en parodiant les titres phares de l’époque. C’était également l »occasion de le faire rencontrer plus étroitement des personnages de l’univers Marcel Comics : Moule Boy, Le F.O.U.N.E, Henriette Bendix … et d’introduire de nouveaux personnages aux noms évocateurs : Pathos, Infinitude, Adam Space …

Family Identity Crisis of Dissassemble #0

Dans cet épisode, une porte de cellule est ouverte.

Family Identity Crisis of Dissassemble #¼

Dans cet épisode, une scolopendre est écrasée par un pied sale dans une chaussette trouée.

Family Identity Crisis of Dissassemble #½

Dans cet épisode, une silhouette très féminine prépare quelque chose.

Family Identity Crisis of Dissassemble #2/3

Dans cet épisode, quelqu’un pète dans une baignoire.

Family Identity Crisis of Dissassemble preview

Dans cet épisode, deux êtres se saluent avant de s’asseoir à une table.

Ms. Marcel #1 par cytrash
Ms. Marcelle #1 par cytrash

Ms Marcelle #1 (Family Identity Crisis of Dissassemble Prologue)

Captain Marcel découvre une autre descendante du Krocs Nam-Bourg : la jeune Marie-Louison, blonde sauveteuse à la Baie des Saints. Après qu’une apparition du Tuteur l’ait fessée pour avoir abusée de ses pouvoirs, et un combat dans la boue avec l’autre Miss Marcelle qui doit encore changer de nom et devient Pull-Sar, il la confie à Yado Rambo, qui doit faire son éducation, avant de rentrer chez lui en retard pour le dîner.

Le Désherbeur # 113 (Family Identity Crisis of Dissassemble Prelude)

Après avoir sauvé la calamiteusement célèbre chanteuse Céline Fion des assauts d’un Caribou Géant en rut, créature monstrueuse crée par la jalouse Barbra Stressante, le Désherbeur s’en retourne tranquillement dans son 9 m² de Rmiste (parce que c’est dur de trouver un travail quand on ne sait et ne fait que sauver des gens). Il y découvre un intrus dissimulé dans l’ombre. A peine le temps de dire :

« Toi, mais c’est abracadabrantesss…» Qu’une lame lui coupe la tête.

Captain Marcel #05 : Couvertures (Partie 3)

samedi 12 décembre 2009 Laisser un commentaire

cytrash :

incroyable ,je n’en reviens toujours pas ,regardez ce que j’ai trouvé en me Balladant aux Puces

un numéro extrement rare en plus ,ça m’a couté 155 € mais il me le fallait …

Ms. Marcel #1 par cytrash

Ms. Marcel #1 par cytrash

Ms Marcelle # 1

pardon Mycroft

er surtout un énooooorme merci à Jeaph qui m’a filer un coup de main et qui sublime tout ce qu’il touche

A partir de ce moment je préparais de mon côté une grande saga super-héroïque.

Captain Marcel #04 : Couvertures (Partie 2)

vendredi 11 décembre 2009 Laisser un commentaire

Jeaph :

Trouvé dans la collection privée de Mister Sum :

All Sea Comics #2 par Jeaph

All Sea Comics #2 par Jeaph

A noter que les pages de l’aventure de Captain Marcel ont été arrachées par un galopin! On n’a pas la moindre idée de ce qui lui arrive dans cette revue… Si Mycroft à des infos…

Jeaph

Il me semble qu’il s’agit là d’un récit mettant Le Tuteur/Captain Marcel face à une invasion de créatures éléphantesques roses de taille microscopiques (à l’époque ça changeait des fourmis géantes) qui avaient pour plan d’envahir le cerveau pas très plein d’une star de cinéma qu’elles voulaient faire élire Président des Etats-Unis, pour ensuite dominer le monde (Plan irréaliste, comme il y en fleurissait beaucoup à l’époque … Un acteur à la Maison Blanche, quelle idée …).

Heureusement Captain Marcel, intrigué par le comportement erratique de son idole, réussit à vaincre les créatures grâce à son astuce légendaire en obligeant l’acteur à apprendre les paroles d’une chanson paillarde, qui remplirent le cerveau de l’acteur, écrasant du même coup les envahisseurs !

Captain Marcel #03 : Couvertures (Partie 1)

jeudi 10 décembre 2009 Laisser un commentaire

Jeaph :

Je viens de recevoir un comic Captain Marcel que j’ai acquis sur E-Bay (une somme folle!)!! Voici en quelques mots de quoi ça parle :

Pour la première fois, les Captain Marcel sont tous réunis dans une aventure commune. Ils devront faire face à leur ennemi de toujours : Captain Warcel, du Weirdo World.

Extirpés de leurs époques respectives à un moment où chacun d’eux portait le nom de code « Captain Marcel », ils font face aux manipulations de Captain Warcel pour déstabiliser le temps et l’espace.

Cet arc en plusieurs épisodes fut connu sous le nom de « Captain Marcel Forever »

Avec :

Captain Marcel : Le Captain Marcel du Golden Age, il est depuis devenu Le Tuteur.

Captain Marcel : De son vrai nom Captain Mar-Cell, il fut le Captain Marcel du Silver Age

Captain Marcel : Goret, le fils de Captain Mar-Cell, il devint Captain Marcel quelques temps aprés la mort de Captain Marcel

Captain Marcel : elle fut Captain Marcel entre la mort de Captain Marcel et son remplacement par son fils, Captain Marcel. Pour éviter toute confusion, elle se fait depuis appeler Captain Marcelle.

Il semblerait que la série ait été un peu boudée par les lecteurs qui se plaignaient de son coté hermétique. Il est vrai que l’action était parfois dure à suivre, notamment au niveau des dialogues. Exemple :

– Où est encore passé Captain Marcel?

– Je l’ai vu partir avec Captain Marcel.

– Quoi?! Il avait rendez-vous avec Captain Marcel ici même!

– Mais qu’il est con ce Captain Marcel!

Et comme je suis pas chien, je vous montre même la cover :

Captain Marcel Family #1 par Jeaph

Captain Marcel Family #1 par Jeaph

Et là, la continuité se compliqua inexorablement. Jeaph développa sa propre histoire des Captains Marcel dans Captain Marcel Family #1, #2 et #3 que je vous laisse découvrir sur son site, avec plein d’autres choses.

Captain Marcel #02 : Extension de l’univers (Partie 2)

mercredi 9 décembre 2009 Laisser un commentaire

Après le Tuteur, il me fallut bientôt encore agrandir la famille :

cytrash :

oui mais alors ,en recherchant aussi Captain Marcel sur Glouguel, j’ai trouvé ça :

capmarcelle

Captain Marcelle par Cytrash

captain Marcelle a.k.a Monique Rambo 4 eme du nom

????

quelqu’un peut eclairer ma lanterne ?

grogramane :

désolée rien de plus qu’un signe particulier: elle porterait normalement un petit bouda en aventurine autour du cou tenu par un lacet de cuir. Un heritage de son père parraitrait-il…
ça vous dit quelque chose parceque moi non.

On voit Grogramane que tu n’as pas lu l’indispensable Le Sale Petit Carnet du Voyeur #3, épisode squatté par le Mateur qui cherche en vain à évincer le Voyeur.

En fait, le bouddha ne provient pas de son père. Elle l’a acheté dans un bazar en raison de sa ressemblance avec celui de son père, et n’a cessé de prétendre qu’il s’agissait du sien, mais il s’agissait d’un honteux mensonge. Car la pauvre Monique a toujours fait une fixette sur son pôpa, qui a abandonné sa mère quand il a appris qu’elle était enceinte d’une fille. En effet cet homme viril et bourru ne voulait pas d’un fillette, mais d’un p’tit mec auquel il pourrait transmettre tous ses trucs de bastonneur (l’écrasement facial, les doigts dans les yeux, le tir à l’arc sur cibles humaines, la résistance à la douleur, le maniement du couteau, entre autres joyeusetés).

Bref, plus tard, la jeune fille fera de nombreuses quêtes à la recherche de son paternel, qu’elle finira par retrouver. Mais il la rejettera, lui suggérant de se faire opérer (parce que peu importe les chromosomes X ou Y, pour lui, un homme c’est celui qui a de quoi remplir son calbutte), ce qu’elle refusera de faire.

Jeaph :

Sur Glouguel, je trouve juste : « Monique Rambo : afro-américaine connue sous le pseudonyme de Captain Marcelle et affublée d’une coupe à la Jackson Five jusqu’à l’épisode « C’était pas ma guerre, colonel! ». Par la suite, elle serait parti exterminer des cartels de ninjas vendeurs de drogue en Jamaïque… pas tout compris. Tu aurais des infos sur ce perso, Mycroft?.

On en arrive au gros morceau de l’histoire, ses origines.

Quand on découvre la première fois Monique, en back-up de Captain Marcel Vol. 3 # 15, il s’agit d’une jeune femme qui est confiée par sa mère à sa grand-mère maternelle, Yado Rambo, qui vit en Louisiane dans la bayou et que ses voisins surnomment « Le truc-chose ».

Après avoir quelques coups de pied au cul, nuits passées à crapahuter dans la boue en portant le vieille peau sur son dos ou à dormir sous la pluie, sans parler de combats à mains nues contre des alligators, Monique, passée de l’état de loque humaine à celui de loque inhumaine apprend de la bouche sa grand mère le secret de l’héritage familial.

Quelques décennies auparavant, une de leurs ancêtres avait fauté avec un alien appelé Nam-Bour de la race des Krocs, envoyé en stage de survie sur terre. L’E.B.E. (Entité Biologique Extraterrestre, pour les incultes) avant de l’abandonnée pour rentrer chez lui, lui confia que certains de ses descendants pourraient hériter de certaines facultés propres à sa race, qui devraient être activés à l’aide d’un mot-clé, les cerveaux Krocs étant sensibles à certaines sonorités. En l’occurrence le déclencheur, était Ta-dam. Et lorsque Monique entendit ce mot elle s’envola dans le ciel. Une nouvelle héroïne était née. Prenant le grade de son père, Capitaine dans les Meuwwinessses et le nom de l’ancêtre en question : Marcelle, elle devint Captain Marcelle.

Et tout ça en deux back-ups de 8 pages, qui avaient pour objectifs de susciter plus d’intérêt autour d’un titre en difficulté. Toutefois l’initiative ne rencontra pas le succès escompté. Monique reviendra cependant dans plusieurs mini-séries, dont Captain Marcelle : La der’ des guerres, où les forces militaires Krocs, représentées par le Colonel Crott-Mahn, viendront la recruter pour lutter contre les Zerbs, mais après avoir été rasée, elle reculera finalement, comprenant qu’il ne s’agit pas de son combat.

En ce qui concerne les « ninjas vendeurs de drogues en Jamaïque », c’est en relation avec Barnabé Rambo, son père, donc la suite, plus bas.

cytrash :

d’aprés le Marcel Chronology Project ,elle aurait disparu de la circulation apres le fameux crossover CODENAMES CRISIS ,on n’a plus de nouvelles depuis ,mais j’attends confirmation aupres de Mycroft

Ah, Codemane Crisis ! Que de souvenirs ! Les responsables de Marcel Comics se rendent compte à l’époque que Monique n’ayant pas rencontré le succès, malgré un succès avantageux et un look revue de manière plus sexy dans Captain Marcelle : La der’ des guerres, elle risque seulement de plonger dans la confusion les nouveaux lecteurs. Elle sera donc renommée. On pense un temps à Fau-Thon, son nom Krocs, mais comme elle a lâchée les Krocs ça ne pouvait pas passé.

Là où des scénaristes sans talent se seraient contentés d’une rencontre entre les deux héros après laquelle Monique n’aurait plus eu qu’a rendre le nom à son premier détenteur, Codename Crisis raconte finalement comment un odieux businessman décide de s’accaparer les noms de tous les héros en les déposant comme marques. Le combat sera donc judiciaire et finira en apothéose, devant Mon Salo, l’Arbitre Suprême qui a toujours raison même quand il a tort, les super-héros étant représenté par Tarentule des Villes (que tout le monde surnomme la Tare des Villes) tandis que Chiulk, musculeuse créature verte défendait l’usurpateur. Le jugement rendra aux héros la propriété de leurs pseudos, mais dans le cas des Captain Marcel il ordonnera de procéder à un combat pour les départager. Je vous laisse le soin de vous procurer le dernier numéro de Codemane Crisis pour savoir comment Maurice triompha de Monique sans même la frapper, en bon gentleman qu’il est.

Captain Marcel #01 : Extension de l’univers (Partie 1)

mardi 8 décembre 2009 Laisser un commentaire

La publication de la fiche de Captain Marcel suscita de nombreuses questions,  ce qui  m’obligea à développer l’univers de Captain Marcel, comme vous pouvez le constater :

cytrash :

ça y est ,j’ai enfin pris le temps de lire cette BIO et elle est tout bonnement GENIALE …
Quelques questions :
revoit-on Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii iiiiiiiick , porte t il un Marcel noir ?
le Fameux Captain Marcel/Die Hard : Ce que portent les vrais mecs est bien en trois parties ??

franchement ,on en redemande !! encore ,encore !

En ce qui concerne Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiick !!! (ne pas oublier les points d’exclamations, ça compte dans le caractère démoniaque), il n’est pas exclu de le revoir. J’ai imaginé aujourd’hui tandis que mes muscles étaient en action, une nouvelle saga qui pourrait voir le jour sous la forme d’un grand crossover et faire interagir un peu plus les persos inventés ci-dessus avec des personnages déjà connus de Marcel Comics (Vagina Spice, Le Foune et Moule Boy, notamment), je vais encore y réfléchir, surfer encore un peu plus sur le site de Jeaph pour me documenter et dès que j’aurais un peu posé tout ça, et si Jeaph est OK, je verrais ça. Si ça se fait, je promet plus de Y-Men, de Chiennes d’attaques, des morts, du sexe et encore plus de jeux de mots débiles !!!!!

Concernant le marcel de Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiick !!!!!, il n’a pas a en porter car il a hérité ses pouvoirs de Babe Ylone. Par contre il pourrait en porter un noir, pourquoi pas …. même si je le vois mieux en fringues chic, mais un marcel de marque Ralf Laurent noir avec des paillettes dorées ça pourrait le faire (là, je sens qu’il y a un truc à faire ).

Désolé, mais Captain Marcel/Die Hard : Ce que portent les vrais mecs est normalement un crossover de 48 pages, mais il a effectivement été publié en Enurésie en trois fascicules de 16 pages, avec de nouvelles couvertures.

Jeaph :

Je viens de faire une recherche Glouguel sur Captain Marcel, et je trouve ça :

Captain Marcel par Jeaph

mais aussi ça

CaptainMarcel2
C’est n’importe quoi, ce truc!


Jeaph

Concernant la première image, Jeaph, il s’agit bien de Captain Marcel. Certains pinailleurs avertis ne manqueront pas de faire remarquer que j’évoquais un bermuda bleu, mais ils oublient que dans Captain Marcel Vol. 1 #410, le costume de Cap est modifié pour la seconde fois , Marcel ayant à l’époque eu une certaine passion pour la lutte gréco-romaine, d’ou le nouveau bermuda plus collant. Les bracelets de force (rappelez vous les publicités de la société Gilgamesh dans vos vieux comics) proviennent d’un cadeau d’anniversaire de sa môman qui voulait qu’il se muscle. Quand à la casquette c’est un souvenir de son passage comme employé chez MalBouff !

Par contre la deuxième image est celle du Tuteur, invoqué par le Maraîcher dans Captain Marcel Vol. 3 #200, « Devinez qui revient ! ». C’est un épisode plein d’amitié virile ou les deux héros boivent de la bière, regardent du foot, parlent de Babe, « Cette splendide garce » dixit le Tuteur, affrontent un malfaisant conquérant galactique, et enfin, lâchent quelques larmes. C’est là que son fils lui offrira sa casquette en souvenir, avant que le Tuteur ne reparte pour le mystérieux Septième Ciel.

Et ce n’était que le début de l’expansion de cet univers.