Assassinat

Assassinat

Assassin, funeste destin
Je t’attends, je te vois,
Je t’entends, tu le vois,
Je t’espère.
Et cela t’exaspère,
Assassin, envoyé du Destin.

Car je sais, assassin, ton dessein
Tu veux me voir mourir, effrayé,
Tu veux me voir périr, paniqué,
Par ta faute.
Mais la tête haute,
J’entraverais, assassin, ton dessein.

Ta lame en mon sein, assassin,
Est une douleur lancinante. Et mortelle.
Est une saveur fascinante. Immortelle.
Mais je ris,
Car elle n’a rien pris
Cette lame en mon sein, asssassin.

Et je jubile, assassin,
Assassin si habile.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :